accueil propriétés votre agente acheter vendre envoyer ce lien liens utiles à propos de Re/Max
» votre agente

Comment faire pour savoir jusqu’à combien je peux me permettre?
Quels sont mes recours pour les vis cachés?
On me parle d’une hypothèque inversée car je suis à ma retraite et ait besoin d’argent. Est-ce une bonne idée?
Travaillant souvent à l’étranger, j’ai besoin d’une maison que je peux louer aisément. Que me conseillez-vous?
Quels sont les avantages / désavantages d’un condo?
Quelle est la différence entre les condos divisés et indivisés?
Comment choisir une propriété à revenus?


Comment faire pour savoir jusqu’à combien je peux me permettre?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
Pour savoir jusqu’à combien vous pouvez vous permettre pour l’achat de votre domicile, la première chose à faire est de vous établir un budget. Il est important que votre budget soit le plus réaliste possible, qu’il tienne compte de vos besoins et de votre style de vie. Soustrayez de vos revenus toutes vos dépenses courantes et vos remboursements de dettes personnelles, vous obtiendrez ainsi le montant disponible pour vous loger. Ce montant doit couvrir vos frais de remboursement d’hypothèque (capital et intérêt), les taxes, les frais de chauffage et d’habitation de votre domicile ainsi que la moitié des frais de copropriété s’il y a lieu. Les banques utilisent deux ratios (ABD et ATD) pour déterminer la valeur maximale de votre prêt hypothécaire. Selon le ratio ABD, vos frais de logement ne devraient pas dépasser 32% de votre revenu brut. (Ratio ABD = (capital + intérêts + taxes + frais de chauffage + 50% frais de copropriété) / revenu annuel brut). Et selon le ratio ATD le montant total du remboursement de toutes vos dettes ne doit pas dépasser 40% de votre revenu brut. (Ratio ATD = (capital + intérêts + taxes + frais de chauffage + 50% frais de copropriété + paiement dettes personnelles) / revenu annuel brut). Les facteurs les plus importants à considérer pour établir le prix maximum que vous pouvez vous permettre sont les suivants : le revenu brut de votre ménage, votre mise de fonds et le taux intérêt de votre prêt hypothécaire. Pour vous aider dans vos calculs, venez me rencontrer!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page



Quels sont mes recours pour les vis cachés?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
S’il vous venait de découvrir que votre vendeur vous a intentionnellement caché certains vices dans votre domicile, vous pouvez poursuivre ce dernier. Vous devrez, dans un premier temps, faire la preuve que votre vendeur avait connaissance de ces vices ou ne pouvait l’ignorer, et vous les a intentionnellement cachés. S’il s’agit d’un promoteur immobilier ou d’un vendeur-entrepreneur vous n’avez pas à faire la preuve, puisqu’il y a automatiquement présomption de connaissance. Dans un délai raisonnable, normalement six mois, vous devez dénoncer par écrit au vendeur la découverte de vice. Vous devez également mettre le vendeur en demeure avant d’effectuer les réparations. Vous pourrez soit demander une annulation de vente ou une diminution du prix correspondant généralement au montant des réparations à effectuer pour corriger le vice. Vous pourrez poursuivre votre vendeur pour dommages et intérêts s’il vous a sciemment caché un vice et que vous en établissez la preuve. Pour éviter de vous retrouver comme Tom Hanks dans La foire aux malheurs, venez me rencontrer!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page



On me parle d’une hypothèque inversée car je suis à ma retraite et ait besoin d’argent. Est-ce une bonne idée?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
Vous devez être prudent lorsqu’il est question d’hypothèque inversée. En fait, une hypothèque inversée n’est rien d’autre qu’un emprunt hypothécaire. Votre institution financière évaluera la valeur marchande de votre propriété et vous accordera un prêt variant de 25% à 40% de cette valeur. Votre maison servira de garantie. La somme remise ne sera pas imposable, étant donné qu’il s’agit d’une forme de prêt hypothécaire. Vous n’aurez pas non plus à rembourser périodiquement les intérêts, ces derniers s’accumuleront et viendront augmenter votre montant de prêt initial. Bref, c’est le contraire d’une hypothèque ordinaire, où le solde décroît année après année au fil des remboursements. Lorsque vous aurez atteint le montant maximum d’endettement accordé par votre institution, cette dernière exigera la vente de votre propriété afin de rembourser totalement votre hypothèque. Cette forme de prêt peut être risquée, pour plusieurs raisons. Les taux d’intérêts peuvent augmenter, ce qui pourrait accroître considérablement le montant total de votre hypothèque et vous faire atteindre plus rapidement le montant maximum d’endettement accordé par votre institution. Votre propriété peut perdre de la valeur avec les années, vous pouvez être obligé de vendre dans une mauvaise période, ce qui vous contraindrait à un prix moindre ou même inférieur au solde de votre hypothèque. De plus, les coûts d’un tel emprunt sont souvent plus élevés que ceux d’une hypothèque conventionnelle. Il est préférable à la retraite d’être libéré de toutes dettes, et dans le cas de l’hypothèque inversée, il peut être risqué de ne pas être conscient qu’il s’agit d’une dette et d’être tenté de vivre au dessus de ses moyens. Pour d’autres conseils venez me consulter!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page



Travaillant souvent à l’étranger, j’ai besoin d’une maison que je peux louer aisément. Que me conseillez-vous?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
Pour répondre à votre question, vous pourriez vous informer auprès de vos collègues de travail qui se déplacent où ils ont l’habitude de louer. Vous pouvez également vous procurer des informations auprès d’agents immobiliers afin de savoir où résident habituellement leurs clients mobiles. En achetant une propriété à proximité du centre-ville, près des commodités et services, vous n’avez pas beaucoup de chance de vous tromper. De plus, l’achat d’un condominium est souvent préférable à celui d’une maison. Les condominiums se louent plus facilement. La durée de vos séjours à l’étranger et leur fréquence sont d’autres facteurs à considérer. N’hésitez pas à venir me consulter pour de plus amples informations!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page



Quels sont les avantages / désavantages d’un condo?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
Le principal avantage d’un condominium est son prix d’achat généralement moins élevé qu’un détaché ou un semi-détaché. Dans les endroits où l’évaluation foncière est plus élevée, tels les centres villes, le condo s’avère souvent avantageux, puisque les taxes seront moins élevées. Les propriétaires de condominium paient des dépenses communes pour l’entretien du bâtiment et de l’aménagement paysager, ils ont donc moins d’efforts de maintenance à fournir que les autres propriétaires (tonte de la pelouse, déneigement, peinture du bâtiment, etc.). En ce qui concerne les désavantages, vous ne pouvez pas prendre de décision individuelle, c’est le groupe qui l’emporte. Vous devez acquitter des frais de maintenance souvent plus élevés que si vous effectuiez l’entretien vous-même. Les condominiums sont plus difficiles à revendre et prennent moins d’augmentation de la valeur marchande que les détachés ou semi-détachés. Dans la plupart des cas, vous ne bénéficiez pas de terrain. Les voisins sont à proximité ce qui peut vous causer des désagréments (bruits, odeurs) et limiter votre intimité. Pour en connaître davantage sur les caractéristiques des condominiums, venez me consulter!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page



Quelle est la différence entre les condos divisés et indivisés?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
Lorsque l’immeuble est divisé en parties et que chacune des parties est une propriété exclusive d’un propriétaire, la copropriété est alors divise. Certaines parties restent communes et leur propriété est répartie entre tous les propriétaires. Ainsi par exemple, un individu est propriétaire de son propre condominium et partage avec les autres copropriétaires les corridors, les escaliers, l’extérieur, le stationnement et la piscine s’il y a lieu. Normalement une déclaration de copropriété indique la division de l’immeuble, la superficie de chaque propriétaire et leur proportion de contribution aux charges de l’immeuble. Lorsqu’il n’y a pas de division matérielle du bien, l’immeuble détenu en copropriété est indivisé. Le droit de propriété est séparé en fraction entre chaque propriétaire, mais personne n’en possède une portion exclusive. L’immeuble appartient entièrement à plusieurs personnes. Les propriétaires peuvent être ou non conjointement et solidairement responsables de l’hypothèque totale de l’immeuble. Une convention entre les parties, dictera au copropriétaire la réglementation établie pour vendre sa part. Pour en connaître davantage sur les condominiums, venez me consulter!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page



Comment choisir une propriété à revenus?

Votre conseillère en immobilier vous répond:
Lorsque vous décidez d’investir dans une propriété à revenus, voici quelques points que vous devez prendre en considération. Lors de l’achat, vous devez dans un premier temps déterminer au total à combien votre propriété vous reviendra. Quel est son coût d’achat? Y a-t-il d’autres frais à payer relatifs à cette propriété : des intérêts, des frais de condominium, des taxes? Y a –t-il beaucoup de réparations à faire? Quels sont les frais d’entretien de la bâtisse? Ensuite, il est important de déterminer combien l’immeuble vous rapportera en termes de revenus de location. Selon l’historique, à combien se louent les appartements ou les condos? Dans le marché, pour une propriété semblable, à combien se louent les unités? Quel est le profil de la clientèle habitant l’immeuble? Bref, avant de conclure un achat, vous devez évaluer si vos recettes seront supérieures à vos coûts. Pour obtenir plus de renseignements à ce sujet, venez me consulter!

Gisèle Tremblay, Agent immobilier agréé
Parce que c’est vous!
Haut de Page